Le système DWC

💧 Introduction

Le système DWC (Deep Water Culture ou culture en eau profonde) est un des systèmes hydroponiques le plus répandu. Il est très abordable, facile à entretenir et adapté aux débutants.

💧 Exemple d’un système DWC

Le système le plus répandu est le DWC en seau de 20L. On retrouve également les systèmes en caisse plastique de 40 l.

Le principe est simple, les plantes sont dans leurs pots panier, racines suspendues directement dans le réservoir de solution nutritive. Dans les systèmes DWC une pompe à air et plusieurs pierres à bulles vont oxygéner l’eau de manière très régulière voire permanente.

Cet oxygène dissous dans l’eau sera directement accessible aux plantes. De l’oxygène en grande quantité va conséidrablement accélérer la vitesse de croissance de vos cultures.

💧Qu’est-ce qui fait le succès de la DWC ?

Cette oxygénation ne sert pas seulement à aérer la solution nutritive mais elle lui permet d’être constamment en mouvement pour ainsi éviter la formation d’algues et de champignons.

Les bulles d’air qui éclatent à la surface de l’eau vont provoquer des éclaboussures sur les racines ce qui va favoriser leur développement. Veillez à garder quelques racines hors de l’eau juste au dessus de la surface pour maximiser l’apport en oxygène.

Le système DWC se construit de la même façon que le système Kratky, un réservoir avec un couvercle. L’outil supplémentaire est la pompe à air et les pierres à bulles.

Dans un système DWC Il est possible de cultiver des plantes aux systèmes racinaires plus importants comme les tomates, aubergines, courgettes ou certains choux. C’est possible car le réservoir fait office de chambre de culture assez grande. Les racines ont donc plus de place pour se développer que dans un système NFT par exemple.

Pas besoin de minuteur pour programmer l’irrigation puisqu’elle est permanente. Vous pouvez si vous le voulez mettre un programmateur sur votre pompe à air si vous voulez économiser un peu d’électricité. Veillez toutefois à contrôler régulièrement le niveau d’eau.

💧Inconvénients du DWC

En cas de panne de courant, la solution nutritive n’est plus aérée. Cela peut tuer quelques racines de votre plante, notamment les plus aériennes. Celles qui sont toujours en contact avec la solution nutritive ne sécheront pas. Toutefois la croissance sera ralentie, à la manière d’un Kratky.

Contrôler régulièrement votre eau afin de s’assurer que les valeurs d’EC et pH soient correctes. Le fait que l’eau ne circule pas directement va provoquer d’assez grandes variations au fil du temps.

Ces variations dépendent également du type de plantes cultivées et de la capacité du réservoir.

💧Cultures en DWC

Pour les grandes cultures, privilégiez un réservoir d’au moins 50L. Vous éviterez de le remplir trop souvent. Les tomates peuvent boire jusqu’à 5L par jour en période estivale.

Vous pouvez tout à fait cultiver des légumes-feuilles. Mais des systèmes comme le NFT sera plus rentable en termes d’espace utilisé. Impossible de faire des cultures étagées en DWC.

Pour démarrer cultiver des aromatiques et des petits légumes feuilles comme le basilic, les blettes, la ciboulette, le thym ou le romarin.

C’est également le système idéal pour la multiplication de vos plants. Vous pouvez y mettre vos semis pour ensuite les planter dans un système plus grand. Le DWC joue le rôle de table de semis. Vous gagnerez quelques jours de croissance.

Construisez votre premier système DWC !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *