L’hydroponie verticale

💧Introduction

La culture verticale en hydroponie est une autre solution pour cultiver si vous manquez d’espace. Vous pouvez très rapidement rentabiliser quelques mètres carrés avec des dizaines de cultures. On retrouve beaucoup cette technique sur les balcons, toits et les terrasses bétonnées.

Les systèmes verticaux sont toutefois un peu plus chers que des systèmes plus classiques horizontaux comme les NFT ou les goutte à goutte. Ce sont des systèmes qui ont une excellente durée de vie

 

💧Comment fonctionne l’hydroponie verticale ?

De la même manière qu’avec les NFT pour l’écoulement de l’eau, l’hydroponie verticale va utiliser la gravité pour l’écoulement de l’eau. On retrouvera un réservoir avec la solution nutritive, une pompe qui enverra l’eau au-dessus des plantes, généralement dans une colonne. Puis par gravité l’eau va arroser les racines des plantes et retomber dans le réservoir. Voici une image de 3 tours de culture pour illustrer le système.

Système de tours verticales
Système de tours verticales

La plupart du temps c’est sous forme de colonne ou de tours que l’on retrouve des systèmes hydroponiques verticaux. Il existe notamment des colonne de culture ZipGrow comme ci dessous :

Système ZipGrow
Système ZipGrow

💧Meilleurs légumes pour l’hydroponie verticale

Privilégiez les légumes assez légers une fois adultes. Il ne faut pas qu’il y ait trop de poids sur votre système. Évitez les courges et les grandes variétés de tomates. Les systèmes verticaux sont principalement dédiés à la culture de légumes feuilles, d’aromatiques et de petits fruits. Ils fonctionnent très bien avec des laitues et des épinards par exemple. Certains modèles très solides peuvent toutefois vous permettre de cultiver des tomates. Dans ce cas, privilégiez les emplacement de plants à la base du système pour que le poids des plants soit concentré vers le bas. Pensez également à un support de culture pour les lianes, et les grandes plantes. Par exemple les haricots ne se cultivent pas sans support de culture.

 

💧Quel substrat utiliser en hydroponie verticale ?

Le milieu de culture le plus adapté sera la laine de roche ou la coco. Ils vont mieux retenir l’eau que la perlite ou les billes d’argiles. Les cycles d’arrosage verticaux ne sont pas les mêmes que ceux horizontaux. Vos plantes auront besoin de l’humidité de la chambre de culture entre deux arrosages pour maximiser le développement des racines. Les systèmes verticaux sont souvent très oxygéné grâce à l’écoulement vertical de l’eau.

Semis dans une pastille de coco
Semis dans une pastille de coco

💧Avantages

  • Vous pouvez faire pousser plus de fruits et légumes par mètre carré qu’avec des systèmes NFT ou DWC.
  • Le système prend peu de place.
  • La gestion des systèmes racinaires et facilitée. Vous pourrez voir facilement si les racines sont malades et si vous avez besoin de les tailler.
  • L’oxygénation est très importante et la vitesse de culture est encore plus rapide que dans les autres systèmes.

💧Inconvénients

  • Certains systèmes peuvent présenter un risque de basculement dû au poids des plantes.
  • Le choix est légèrement limité concernant les variétés de grandes plantes, les lianes ou les plantes assez lourdes.
  • Il peut être nécessaire d’utiliser un escabeau pour s’occuper des plants les plus hauts dans le système.
  • Le coût de ces différents systèmes verticaux est important. Comptez plusieurs centaines d’euros pour vous en procurer.

Découvrez des systèmes clé en main sur la boutique !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *